Choisir sa carte de paiement

Le choix de sa carte bancaire ne devrait pas si être anodin. Chaque sorte de carte possède ses caractéristiques propres, ses fonctionnalités et ses contraintes. Il convient à chacun d’analyser les caractéristiques de chaque carte avant de faire son choix pour que cette dernière colle au mieux aux besoins de son utilisateurs.

Les cartes « classiques » :

Il s’agit des cartes bancaires les plus courantes, surtout chez les particuliers. Les deux grandes marques de cartes bancaires Visa et MasterCard, toutes deux concurrentes frontales, proposent des options très similaires sur leur Visa Classic et MasterCard : en février 2017 les cotisations s’élèvent à hauteur de moins de 45€ pour le débit immédiat, ou  moins de 50€ pour un débit différé.

Visa classic ou mastercard

Elles vous permettent également de bénéficier d’une assistance médicale européenne, de l’assistance « neige » et « chauffeur », sous certaines conditions spécifiques à chaque contrat de chaque banque.

Les cartes « Supérieures » Premier, Platinium et Infinite chez Visa et Gold, Platinium et World Elite chez MasterCard :

Plus haut de gamme et destinées à un public plus précis (surtout les professionnels), pour bénéficier d’une carte « supérieure » il vous faudra justifier à votre banquier d’une certaine hauteur de revenus, progressive en fonction de la gamme de carte visée. Elles proposent des plafonds de retraits supérieurs (de 500€ par semaine pour les Gold et Premier à 4,000€ pour les Visa Infinite et MasterCard World Elite) et des fourchettes de paiement mensuels de 8,000 à 20,000€/mois (chiffres de février 2017).

Visa Premier MasterCard Gold

Niveau fonctionnalités, des offres promotionnelles avec des partenaires existent, tout comme un conseiller et assistant personnel disponible 24h/24 et 7j/7 dans le cas des cartes Platnium, Infinite et World Elite en cas de vol, perte ou toute autre demande.

En revanche, les cotisations annuelles sont plus élevées : en févire 2017 elles s’élèvent de 95 à 138€ pour les Gold/Premier, 170 à 220€ pour les Platinium et de 195 à 350€ pour les Infinite/World Elite.

D’autres types de cartes, très restrictives mais peu coûteuses, existent :

Parmi elles,on retrouve les Visa Electron ou MasterCard Maestro pour les cartes de paiement et de retraits, les Visa Plus ou Cirrus de MasterCard pour les cartes de retraits et autres dérivés à usages uniques ou rechargeables.

Carte de debit jeunes

Leur champs d’action se limite à certaines transactions restreintes, idéalement utilisées pour des besoins ponctuels professionnels ou pour des enfants/adolescents, avec un plafond maximal pré-payé qui ne dépasse pas le crédit de la carte : c’est un système de carte à autorisation de débit automatique et proposent un plafond de retraits inférieurs à toutes les autres : 500 voire 700€ maximum par semaine à condition de bénéficier des ressources nécessaires. Aucun découvert n’est possible.

Aussi appelées « cartes de débits », elles sont facilement proposées par les banques et coûtent entre 20 et 30€ par an. En revanche, elles ne sont pas compatibles avec les moyens de paiement des réseaux autoroutiers et les parkings, entre autres. N’hésitez pas à contacter votre banquier pour plus d’informations.

En résumé, il convient à chacun d’analyser ses besoins, ses pratiques et sa situation avant de faire votre choix. Dans tous les cas, votre banquier vous aiguillera probablement sur le type de carte qui vous convient le plus et cette indication dépendra très majoritairement de vos revenus.

NFC

Sachant que l’utilisation de l’argent liquide devient une pratique de plus en plus rare grâce aux sites de ventes par correspondances, sites marchands mobiles, technologies sécurisées de paiement sur Internet et autres systèmes de paiement « sans contact » comme le NFC sur mobile et sur carte bancaire ; les besoins de cartes très haut de gamme deviennent de plus en plus rares.

Évaluer cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.